SAINT-NAZAIRE

 

Le U-552 devant les alvéoles du U-Bunker


Plan du U-Bunker de Saint-Nazaire


Deux vues du chantier: le photographe est monté sur le toit de la partie achevée du bunker pour prendre ces deux photos.


Détails du chantier: à l'abri d'un barrage de batardeau, les bassins de l'extension ( alvéoles 12 et 13 ) ont été bétonnés. Le coffrage de la base des murs séparant les alvéoles est en cours. Les rails de la grue ont été placés sur ce qui sera le fond de l'alvéole 13. (ECPArmées)


30 juin 1941: inauguration des trois premières alvéoles de la base sous marine. Le Vizeadmiral Dönitz fait un discours aux 3000 ouvriers de l'organisation Todt chargés de sa construction, ainsi qu'aux autorités de la Kriegsmarine.


Sans prendre de grands risques, on peut affirmer que l'entrée sud du bassin de Saint Nazaire est l'endroit où les U-Boote ont été le plus photographiés. Ici, en septembre 1941, le U-552 d'Erich Topp, le U-567 d'Engelbert Endrass, et le U-93 d'Horst Elfe. Le U-567 et le U-93 vont être coulés dans quelques semaines


Le bunker offre 14 alvéoles de protection dont huit sont des docs asséchables larges de onze mètres. Les alvéoles 9 à 14 sont larges de 17 mètres et offrent deux postes de mouillage chacunes. Les postes 9A et 9B sont visibles à gauche; à droite, le dock asséchable 8. (ECPA Armées)


Le U-Bunker de Saint-Nazaire mesure cent trente mètres de large et deux cent quatre-vingt quinze mètres de long. Sur cette photo prise en mai 1945 on peut voir les travaux qui étaient encore en cours à la fin de 1944 pour ajouter un ensemble tour-annexe à l'extrémité sud du bâtiment. (US Army)


Un U-Boot type VII-B entre dans l'alvéole n°9. A l'arrière plan on aperçoit la structure métallique du pont basculant qui marque l'éxtrémité amont de l'entrée sud. (Bundesarchiv)


Vue arrière de deux U-Boote à quai dans l'une des alvéoles 9 à 14. (Bundesarchiv)


Debout dans le kiosque, le Kapitänleutnant Erich Topp surveille la manoeuvre quand le U-552 s'avance pour entrer dans l'alvéole 12 du U-Bunker.


Erich Topp a adopté pour le U-552 l'emblême du diable du U-57, emblême qui avait été choisi par le premier commandant du U-57, le Kapitänleutnant Klaus Korth.


2 juillet 1941: lors de son arrivée, Erich Topp arbore une croix de chevalier "fait maison": au centre de la décoration, le diable rouge, emblême du U-552, en haut le tonnage de 100 000 tonnes atteint le 19 juin par Topp lorsque le cargo Norfolk de 10 948 tonnes a été coulé.


25 octobre 1941: préparation au départ d'Erich Topp sur le U-552 et de son ami Engelbert Endrass sur son nouveau sous-marin, le U-567.


Les "as" sont nombreux à Saint Nazaire, particulièrement à la 7. U-Flottille: Ritterkreuz au cou, quatre d'entre eux se laissent photographier sur le quai de l'entrée sud à l'automne 1941: Erich Topp (U-552), Claus Korth (U-93), Engelbert Endrass (U-46 puis U-567) et Herbert Kuppisch (U-94). Endrass et Kuppisch vont disparaitre en mer, le premier en décembre 1941, le second en août 1943.


25 octobre 1941: dans l'entrée sud de Saint Nazaire, à gauche le U-567, à droite le U-552 se préparent au départ.


27 avril 1942: la croisière du U-552 a été fructueuse: les fanions accrochés au périscope rappellent que 90 000 tonnes de cargos alliés ont été coulés en un mois et vingt jours.


27 avril 1942: Erich Topp sert la main des infirmières de la Croix Rouge allemande venues lui apporter des bouquets de fleurs.


13 août 1942: arrivée du U-552, de retour de sa dixième mission dans l'Atlantique nord. Un grand nombre d'infirmières de la Croix Rouge allemande ont pris place dans le kiosque.


13 août 1942: le U-552 vient de passer le pont basculant et pénètre dans le bassin de Saint Nazaire. Le 3 août, après avoir tiré ses dernières torpilles sur deux bateaux, le U-552 toujours en surface a été repéré par le radar de la corvette canadienne Sackville. Elle lui tire dessus au canon juste avant qu'il ne puisse plonger; l'obus a traversé le kiosque de part en part, faisant un grand trou dans chacun des diables rouges, l'emblême du sous marin.


Mai 1945: la ville de Saint Nazaire est un champs de ruines au milieu duquel se dresse la base sous-marine. Sur 8000 maisons recensées en 1939, il n'en reste qu'une centaine d'intactes.

RETOUR